Ciné Jeunesse

IL RAGAZZO INVISIBILE, Seconda generazione

de Gabriele Salvatores

Scénario : Alessandro Fabbri, Ludovica Rampoldi, 

Stefano Sardo

Image : Italo Petriccione

Montage : Massimo Fiocchi

Musique : Federico De Robertis

Interprétation : Ludovico Girardello, Ksenia Rappoport, Galatea Bellugi, Ivan Franek, Kristof Konrad, 

Valeria Golino, Dario Cantarelli

Production : Francesca Cima, Nicola Giuliano, 

Carlotta Calori

Distribution : 01 Distribution

Durée : 1 h 30

Ce film est la suite des aventures de Michele, cet adolescent italien qui s’est découvert des pouvoirs de super-héros. Pour ce timide garçon il n’est pas facile de retrouver une vie normale après avoir découvert son pouvoir. Il a désormais 16 ans et vit une adolescence tourmentée, pas seulement à cause des événements passés mais aussi à cause des relations aux autres beaucoup plus complexes. Notamment avec sa mère et la jeune fille dont il est amoureux.

IO NON HO PAURA

de Gabriele Salvatores

Scénario : Niccolò Ammaniti, Francesca Marciano

Image : Italo Petriccione

Montage : Massimo Fiocchi

Musique : Pepo Scherman, Ezio Bosso

Interprétation : Giuseppe Cristiano, Aitana Sánchez-Gijón, Dino Abbrescia, Giorgio Careccia, Diego Abatantuono, Riccardo Zinna, Antonella Stefanucci, Michele Vasca

Production : Marco Chimenz

Distribution : TFM Distribution

Durée : 1 h 42

 

Prix du Public au festival italien de Bastia 2006

L’action de ce film se déroule dans un petit village entouré par des champs de blé, au cœur du sud chaud et poussiéreux de l’Italie. C’est une histoire exceptionnelle et émotionnelle sur l’aventure, les découvertes, l’amitié et la tragédie. Pendant que les adultes s’abritent à l’intérieur des maisons pour lutter contre la chaleur torride, six enfants se risquent à l’extérieur, en vélos, à travers la campagne désolée. Michele âgé de 9 ans, découvre alors un secret si lourd et si terrible qu’il n’ose le raconter à personne. Pour affronter des évènements dramatiques, il devra faire appel à la force de sa jeune imagination et à son courage.

ROSSO COME IL CIELO 

de Cristiano Bortone

Scénario : Cristiano Bortone, Paolo Sassanelli, 

Monica Zapelli

Image : Vladan Radovic

Montage : Carla Simoncelli

Musique : Ezio Bosso

Interprétation : Luca Capriotti, Paolo Sassanelli, 

Marco Cocci, Simone Colombari, Rosanna Gentili Drammatico

Production : Orisa Produzioni

Distribution : Les films du préau

Durée : 1 h 35

Mirco, 10 ans, vit en Toscane et tombe amoureux du cinéma. À la suite d’un accident domestique, il perd la vue. Les non-voyants étant considérés, à l’époque, comme inaptes à fréquenter les écoles publiques, Mirco doit poursuivre sa scolarité dans un institut spécialisé où il découvre l’isolement et la frustration. Un jour, il tombe sur un vieil enregistreur à bobines. Dès lors, il recommence à vivre. Ce beau film s’inspire de la biographie de Mirco Mencacci, l’un des plus grands ingénieurs du son du cinéma italien.

PINOCCHIO

de Enzo D’Alò

Scénario : Enzo D’Alò et Umberto Marino, 

d’après le roman de Carlo Collodi, 

dessins de Lorenzo Mattotti

Musique : Lucio Dalla

Producteur : Antonia Luisa Muccardo, 

Roebben Anton, Malika Brahmi, Eric Goesens, Nicolas Steil

Production : Cometafilm, Rai Cinema, avec la contribution du MiBAC, Iris Production, Walking the dog, 2d3D Animations, avec le soutien de Rai Fiction

Distribution : Gebeka

Durée : 1 h 15

Sélection officielle à la Mostra de Venise 2018

Ce magnifique dessin animé raconte la légendaire histoire de Geppetto, un pauvre menuisier italien qui fabrique dans un morceau de bois un pantin qui pleure, rit et parle comme un enfant. Une marionnette qu’il nomme Pinocchio et qu’il aime comme le fils qu’il n’a pas eu.

Désobéissant et volontiers menteur, Pinocchio va se trouver entraîné dans de nombreuses aventures : il rencontrera Mangefeu, le Chat et la Renarde qui se révéleront ne pas être les bons amis qu’ils prétendent. Il partira aussi au Pays des Jouets, un endroit merveilleux où l’école n’existe pas. Fort heureusement, la fée aux cheveux bleus veille sur lui.