musa nostra logo.jpg
Le salon littéraire de ... Musanostra 
Vendredi 11 février, à 14 h 30, salle des congrès du théâtre

Oreste Sacchelli : vous avez dit biographie ? 

Oreste sacchelli-1.jpg
meilleures-annees.jpg

Depuis trois ans, l’association Musanostra organise un salon littéraire dans le cadre du Festival italien de Bastia. 

 

Après Simonetta Greggio et Milena Agus, ce sont les écrivains Oreste Sachelli et Giacomo Mazzariol qui participent cette année à ce rendez-vous. 

 

Voilà plus de vingt ans que l’ami Oreste, est l’animateur officiel du Festival italien de Bastia. Historien du cinéma italien, cet universitaire honoraire présente les films de la sélection chaque soir au théâtre municipal.  

 

Sachant vulgariser ses propos et distiller dans ses interventions de savoureuses anecdotes sur les coulisses des tournages et la carrière des artistes, son érudition séduit les spectateurs qui se font toujours un plaisir de bavarder avec lui après les projections. 

 

Originaire de Carrare, en Toscane, Oreste à longtemps été professeur de langue et de culture italienne à l’Université de Lorraine, à Nancy.  Il a également enseigné à l’Université du Luxembourg. En tant que conférencier, il se déplace régulièrement à travers la France et l’Italie et participe à de nombreux festivals consacrés au cinéma italien comme ceux de Paris, Toulouse, Annecy, Rome et Venise. 

 

En tant que président et directeur artistique du Festival de Villerupt (Meurthe-et-Moselle), il peut être fier car il est à la tête du premier festival français dédié au 7e art italien. 

 

En tant qu’écrivain, Oreste Sacchelli a déjà écrit une biographie du célèbre acteur-réalisateur Roberto Begnini, auteur de l’inoubliable « La vita e bella ».       

 

Il y a quelques semaines, il a publié une nouvelle biographie parue aux éditions « Radici ». Elle est dédiée cette fois au cinéaste italien Marco Tullio Giordana à qui l’on doit deux films ayant obtenu le Prix du public à Bastia « I cento passi » en 2002 et « La meglio gioventu » en 2004.  

 

Son nouveau livre de 274 pages s’intitule « Mes meilleures années », en référence au film de Marco Tullio Giordana « La meglio gioventù ». 

Giacomo Mazzariol :  de l’écrit à l’écran !

Giacomo Mazzariol.jpg
Gli Squali.jpg
Mio fratello.jpeg

Depuis trois ans, l’association Musanostra organise un salon littéraire dans le cadre du Festival italien de Bastia. 

 

Après Simonetta Greggio et Milena Agus, ce sont les écrivains Oreste Sachelli et Giacomo Mazzariol qui participent cette année à ce rendez-vous. 

 

Voilà plus de vingt ans que l’ami Oreste, est l’animateur officiel du Festival italien de Bastia. Historien du cinéma italien, cet universitaire honoraire présente les films de la sélection chaque soir au théâtre municipal.  

 

Sachant vulgariser ses propos et distiller dans ses interventions de savoureuses anecdotes sur les coulisses des tournages et la carrière des artistes, son érudition séduit les spectateurs qui se font toujours un plaisir de bavarder avec lui après les projections. 

 

Originaire de Carrare, en Toscane, Oreste à longtemps été professeur de langue et de culture italienne à l’Université de Lorraine, à Nancy.  Il a également enseigné à l’Université du Luxembourg. En tant que conférencier, il se déplace régulièrement à travers la France et l’Italie et participe à de nombreux festivals consacrés au cinéma italien comme ceux de Paris, Toulouse, Annecy, Rome et Venise. 

 

En tant que président et directeur artistique du Festival de Villerupt (Meurthe-et-Moselle), il peut être fier car il est à la tête du premier festival français dédié au 7e art italien. 

 

En tant qu’écrivain, Oreste Sacchelli a déjà écrit une biographie du célèbre acteur-réalisateur Roberto Begnini, auteur de l’inoubliable « La vita e bella ».       

 

Il y a quelques semaines, il a publié une nouvelle biographie parue aux éditions « Radici ». Elle est dédiée cette fois au cinéaste italien Marco Tullio Giordana à qui l’on doit deux films ayant obtenu le Prix du public à Bastia « I cento passi » en 2002 et « La meglio gioventu » en 2004.  

 

Son nouveau livre de 274 pages s’intitule « Mes meilleures années », en référence au film de Marco Tullio Giordana « La meglio gioventù ». 

Alma Librairie.jpg

La librairie ALMA au péristyle

Pendant toute la durée du Festival, la librairie Alma aura un stand dans le péristyle du théâtre. De nombreux ouvrages seront en vente à cette occasion. On pourra y trouver des classiques de la littérature italienne, ainsi que les dernières nouveautés éditées sur le cinéma. Ce stand sera tenu par Christophe di Caro et Olivier Rivolier, les deux gérants de cette très belle librairie qui a été créée en septembre 2021 sur le boulevard Paoli de Bastia.